Photographe professionnel pour blogueuse et influencer

Classé dans : photographe shooting | 33

Pourquoi faire appel à un photographe professionnel lorsque l’on est influencer ou blogueuse mode

Si le succès est au rendez vous pour la fashionista, les commandes de posts et d’articles affluent et les journées deviennent courtes.

Plus le temps de se photographier toute seule avec l’appareil sur le trépied et la télécommande.

Par ailleurs, si le business décolle bien, les revenus sont au rendez vous. Ainsi, il est possible financièrement de payer un photographe professionnel.

Les starlettes de télé réalité ont tellement de followers après les diffusions des émissions que des Selfies suffisent pour leur placement de produits.

Pour les blogueuses mode, c’est différent. A leur début, il y a quelques années, elles utilisaient la télécommande ou une copine passionnée de photos selon les moyens du bord.

Puis l’activité du blog s’amplifie, les visitent augmentent et  Instagram devient le réseau social à la mode, le relai du blog ou parfois le média prioritaire selon sa qualité de rédaction. Instagram, c’est que du visuel, les photos doivent être de bonne qualité si l’on souhaite fidéliser ses marques partenaires.

photographe professionnel

Les huit bonnes raisons de shooter avec un photographe professionnel

  • Les marques ne souhaitent pas dégrader leur image avec des photos de mauvaise qualité
  • Un photographe pro que l’on rémunère sera présent au RDV
  • S’il est rémunéré, il adaptera son style selon votre demande
  • Si vous shootez régulièrement avec le même, vous serez plus à l’aise, un esprit d’équipe s’instaurera
  • Il pourra vous proposer un abonnement mensuel et donc un tarif préférentiel
  • Il sera efficace pour les durées de shooting, terminé les demies journées perdues à faire et refaire les photos avec l’étudiante photo rencontrée sur Instagram.
  • De belles images sur les réseaux sociaux permettront de décrocher de nouveaux followers et clients.
  • De beaux visuels feront la différence avec la concurrence qui devient envahissante

 

photographe influencer

 

Le photographe professionnel sur Instagram

Ah… ce téléphone !

Je n’aime pas le téléphone, lorsqu’il sonne ça me dérange. Alors le smartphone …..

Mon kiffe c’est le réflexe, viser, composer et déclencher. Le plaisir de la plupart des photographes, ce que l’on appelle: l’acte photographique.

Immortaliser un instant qui ne se reproduira jamais. Je ne sais pas prendre une photo avec mon smartphone. D’ailleurs, je n’ai pas envie de m’appliquer car je n’aime pas ça.

Bon, bref, je possède un smartphone depuis trois ans et un compte instagram depuis deux ans, je sais, je ne suis pas geek.

Au début, je trouvais ça génial,(ça c’est Instagram) de belles rencontres, de belles photos, beaucoup de portraits en extérieur. Cela fait du bien lorsque l’on passe l’essentiel de son temps dans un studio photo à l’abri de la lumière du jour depuis dix ans,

photographe blogueuse mode

Se montrer avec Instagram

Mon objectif était de trouver de nouveaux clients sur ce fameux réseau Instagram. Le référencement google devient de plus en plus difficile, il s’agit de se diversifier.

On m’avait dit Facebook c’est obsolète et ringard. Aussi, pour être en phase avec l’époque c’est Insta. Tu vas avoir de la visibilité sur Instagram etc etc…

Je fais des photos Streetstyle pendant la fashion week, je publie sur Instagram. Les photos plaisent, je prends des followers.

De temps à autre, je poste une photo prise à mon studio, car oui c’est mon activité principale qui m’apporte des revenus. Cependant, les likes se font rares sur ce type de publications.

Je contacte ensuite différentes blogueuses parisiennes, je shoote leur looks.

Le compte Instagram progresse doucement. Plutôt que de poster des portraits studio qui n’ont pas de succès, je publie des photos qui ont du like, c’est à dire des shoots en plein air.

shooting photo influencer

 

La réalité Instagram

Puis, pendant les shooting, l’une de mes modèles m’explique que ce réseau social devient compliqué. En effet, les followers obtenus en une semaine auparavant mettent un mois à s’acquérir.

Instagram est une régie publicitaire déguisée en réseau social. Le mot social pourrait nous rappeler l’assistante sociale. La dame qui nous aide en général et qui nous veut du bien, c’est trompeur.

Je constate depuis l’été dernier qui si tu ne passes pas une à deux heures par jour à liker des photos que tu apprécies plus ou moins, ton compte stagne.

Néanmoins, j’enchaîne les shootings,  je photographie des blogueuses de plus en plus populaires.

J’ai des demandes clients (enfin si l’on peut dire) via la messagerie insta, des adolescentes à 200 followers qui me proposent de les photographier gratuitement en échange d’une identification sur le post, je rêve.

Je ne me décourage pas, je continue à photographier avec motivation les fashionistas parisiennes. Certaines proposent sur leur blogs des codes promos sur mes shooting en studio, aucune retombée.

J’ai de moins en moins mon mot à dire, j’exécute, et oui car plus l’influenceuse a de followers, plus elle impose son style, donc la « collab » devient de moins en moins un échange.

Aussi, je m’adapte. La marque New look publient mes photos sur Twitter et leur blogs sans un lien vers mon compte, je suis ravi d’une telle reconnaissance.

Puis, à l’Automne dernier, une blogueuse me parle des pods. Je prends connaissance également du site Social Blade.

shooting photo blogueuse mode

Fakitude

Tu peux voir les courbes des comptes insta et youtube de tes influencers préférés. Mais aussi, tu peux voir des courbes bizarres de certains, qui ont dû surement acheter une partie ou la totalité de leurs followers.

Le soucis pour ces comptes, c’est le taux d’engagement. Le nombre de likes par posts qui doit rester proportionnel au nombre de followers.

Les pods sont des groupes d’entraides ou l’on échange des likes et des commentaires. On les trouve sur des messageries comme Whatsapp et d’autres. C’est la réplique au nouvel algorithme instagram pour conserver sa visibilité sur le réseau.

Je participe à ces groupes d’échange et je rencontre quelques Instagrameuses dont une bien connue qui dépasse les 100 k. Elle a de belles collabs avec des marques sympas.

Je me dit que les marques qui doivent copieusement rémunérer cette influenceuse jettent leur argent par la fenêtre en quelque sorte. Il suffit d’acheter des followers, de ne pas les obtenir tous ensemble le même jour, puis ensuite de participer à des pods pour ensuite facturer une photo Insta 500 € si l’on a plus 100 K de followers.

Je trouve ce monde du tout connecté complètement fake. Récemment, je vais sur Youtube suivre des tutos pour cartonner sur Insta.

photographe professionnel paris

Etre super social pour réussir

On m’y explique que pour réussir en 2018, il faut être hyper social, ça veut dire échanger, être sincère, liker commenter, répondre aux stories. Mais aussi, envoyer des messages privés donc passer sa vie la dessus.

Passer son temps à le perdre, et oui, en voila un projet sans avenir. Si l’on prend un peu de recul, on peut se demander pourquoi on nous met ce superbe outil à disposition gratuitement.

L’objectif est de nous rendre addict ou dépendant à ce système, pour ensuite revendre notre temps à des annonceurs.

Les instagrameurs pros qui en vivent ne sont pas à l’abri d’un changement d’algorithme qui les obligent à payer chaque publication pour être vus. Ca se passe en ce moment sur Facebook. Je conserve quand même mon compte instagram sans y passer beaucoup de temps, je peux aussi changer d’avis, sait on jamais. nous sommes jamais à l’abri d’une addiction.

 

seance photo lifestyle

Les blogueuses et Instagram

Pour vivre complètement de l’activité de blogueuse, j’ai entendu dire qu’il fallait au moins 50 K, est ce vrai ? Je ne sais pas. Il parait qu’avec 100 K on vit très bien. La rémunération est financière mais pas que.

Beaucoup de petits cadeaux, des voyages, des repas, des objets, des frinques, tout est gratuit et ça devient une habitude.

Parfois, la progression de l’effet  » grosse tête  » est proportionnel aux likes et commentaires du style  » tu es trop belle « . Et ça peut déconnecter des réalités.

On en oublie de payer son coiffeur ou son photographe. On lui propose un tag sur la publication. Une publicité proposée à des jeunes à faible pouvoir d’achat.

La cible parfaite pour du Boohoo, du Newlook ou du Primark mais pour de la prestation de service de qualité ….. je ne pense pas.

Donc, si tu es instagrameuse pro et que tu souhaites te faire photographier par le studio Bain de Lumière, tu peux penser à me rémunérer car je suis pro (donc mon gagne pain), je cotise à l’urssaff, à l’assurance maladie et retraite et je dois vivre également.

La visibilité de mon compte insta ne m’apporte pas de nouveaux clients donc pas de revenus. J’ai eu trois shooting rémunérés par deux  blogueuses, un shooting avec un défraiement dérisoire par un magazine papier. Deux jours de prises de vue pour un deuxième magazine et récemment une touche auprès d’une agence d’influenceur.

Ca fait 6 prestations rémunérées en deux ans pour 141 séances photos lifestyle réalisées. Trois Miss n’ont jamais publié les photos sur leur blogs, donc carrément du foutage de gueule car pas de liens pour le SEO.

 

shooting lifestyle paris

Pinterest et Tumblr

Je conseille vivement ces deux réseaux sociaux.

Sur insta, tout se passe dans la première heure puis dans les six heures suivantes. C’est pendant cette période que tu vas apparaître chez tes abonnés, dans le top neuf des hashtags et peut être dans l’explorer.

Après ces six heures, ça retombe. Ca mets la pression, non ? Si tu n’as pas le temps, comment fait tu ? C’est hyper stressant.

Chez Pinterest et Tumblr, c’est l’inverse. Tu publies tranquillement ta photo, et dans le temps elle va progresser.

Ma photo qui cartonne sur Pinterest actuellement est une publication datant de deux ans. Elle est repostée de tableaux en tableaux, et elle apporte de plus en plus de visites sur mon site.

Idem, sur Tumblr, il suffit qu’un gros compte republie ta photo et tu prends de l’abonné.

Si tu veux amener des visiteurs sur ton site via les réseaux sociaux, je te conseille d’utiliser ces réseaux, c’est bien moins chronophage qu’Instagram.

Tu peux prendre quelques instants à regarder et apprécier une belle image, un peu comme lorsque tu regardes une peinture au Musée ou dans une expo, un moment de vie agréable.

Lorsque j’ai décidé de devenir photographe, j’espérai que l’on regarderai mes photos en prenant son temps et que çà pourrait parfois susciter une émotion.

Sur Instagram, c’est la boulimie d’images, il faut liker un max d’images dans un minimum de temps, pas question d’avoir une entorse sur le pouce ou de passer trop de temps sur une photo car le temps est compté.

 

shooting photo lifestyle

 

Ma conclusion

Je vais continuer en dilettante mon compte insta.

L’onglet est en haut à droite si tu veux aller voir.

Je vais également me concentrer au référencement de mon site et sa position sur Google, car c’est la que je trouve mes clients.

Si tu es blogueuse ou Influenceur, tu peux me contacter pour une collab, je regarderai les Metrics de ton site. D’ailleurs, si tu sais ce que c’est  que le Trust Flow ou le Moz Authority de ton site, un lien de qualité vers le mien pourra l’aider à se positionner dans les Serps.

Sinon je te ferai un devis pour le shooting photo peu importe ton nombre de followers.

Je ne vous ai pas parlé des piratages et du temps perdu à récupérer mon compte instagram.

Concernant les marques et la publicité, il n’est pas possible pour elles de ne pas être présente sur les réseaux sociaux. Elles ont besoin de faire partie du nouveau monde sous peine d’être larguées. Et ce n’est pas moi qui paye donc je m’en fiche. Je pense qu’elles doivent faire appel à de bonnes agences sérieuses qui ont de réels influenceurs à leur catalogues et qui correspondent à la cible des clients.

J’attends vos commentaires…

 

Studio Bain de Lumière

1 rue Gérhard

92800 Puteaux

0 954 249 349

 

 

 

 

33 Responses

  1. GirlsnNantes Eva

    coucou

    c’est très intéressant d’avoir ton retour sur le sujet et c’est même passionnant.
    Perso je déteste insta et je m’y suis mise très tard.
    Je pense que le blog laisse une trace. D’aillleurs j’ai plein d’anciens articles qui sont encore lus et j’ai branché mon analytics sur des plateformes de relation marques – blogueurs pour être transparente et ça marche bien 🙂

    • PHILIPPE LEMAIRE

      Je suis bien d’accord avec toi. Un bon article Blog intéressant peut fonctionner plusieurs années alors qu’Insta, c’est éphémère et chronophage.

  2. MamanDeOuistiti

    J’adore Instagram mais c’est vrai qu’avec tous ces changements, on peut beaucoup de son instantanéité justement… Du coup, les petits arrangements prennent de plus en plus de place pour que ces gros comptes ne perdent pas leurs avantages…
    Je ne suis pas blogueuse mode, mais c’est vrai qu’une jolie séance photo, ça doit être bien sympa !

    • PHILIPPE LEMAIRE

      c’est de plus en plus difficile pour avoir de la visibilité sur ce réseau. Je pense q’ils ont attendu que les utilisateurs soient addicts, ensuite on change l’algo pour que ce soit plus difficile. L’utilisateur y passe plus de temps, le temps de utilisateur est le fond de commerce des réseaux sociaux. Alors si ce n’est pas gagnant gagnant.

  3. Daily about Clo

    Depuis toujours je préfère le blogs, c’est ici que tout a commencé et cette déferlante de fake m’écoeure
    Je laisse faire et continue mon chemin. Je n’ai pas 10K mais au moins, je n’ai pas fait d’achats et je peux me regarder dans le miroir le matin en me levant.
    Réflexion très intéressante autour de ce vaste sujet !
    Bonne journée
    Chloé

    • PHILIPPE LEMAIRE

      bien d’accord avec toi. Le rapport aux temps est différent entre un blog ( un journal) et un diaporama permanent .

  4. FNFH

    Exactement insta, c’est totalement différent d’un référencement blog
    et je le vois avec beaucoup de mes tres anciens articles !!
    tes photos sont magnifique !!

    • PHILIPPE LEMAIRE

      merci pour le magnifique, c’est gentil. Le blog c’est durable .

  5. Natieak

    Comme tu le dis, instagram c’est de l’instantané. C’est une photo qui va finir par se perdre dans les millions d’autres photos. Lorsque je recherche une info, je ne vais pas aller sur instagram mais plutôt lire des avis sur les blogs. Après, je sélectionne aussi les blogs car certains manquent cruellement d’objectivité des lors qu’il s’agit d’un partenariat…
    Je ne suis pas blogueuse mode mais j’attache beaucoup d’importance à la qualité de mes photos. Un article bien illustré est plus agréable à regarder. Alors quand on présente des articles de mode, ça devient tout de même indispensable. ^^

    • PHILIPPE LEMAIRE

      Et pourtant Instagram, c’est LE RESEAU. Il parait que les modes commandent plus de posts insta aux blogueuses que des articles de blogs.

  6. Clara

    Coucou ! Ton article est très intéressant, c’est vrai que j’aime bien les belles photos de qualités, ça donne tout de suite de la qualité à un article, il n’y a pas photo 😉

  7. Maman Écureuil

    Insta, moi j’aime mais pas pour le côté mode ou belles photos. Je cherche avec des hashtag de belles idées d’activités et de créations à faire avec mon tout petit. Et il y a une multitude de belles idées dessus.

  8. louelie_heyhoney

    C’est vrai que c’est un vrai plus, je suis quand même très active sur insta j’aime beaucoup ce support. Ton retour est vraiment super intéressant!

  9. Journal d'une ronde astucieuse

    Je ne suis pas blogueuse mode de belles photos apportent de la notoriété aux produits mais pour le moment, le blog n est pas sur insta et cela me va parfaitement

  10. Aurelie lilousshark

    Ici comme je fais pas trop de mode
    Je fais les shoot moi même ^_^
    Mais c’est vrai que si un jour je me lance en mode je pense qu’un pro serait plus adapté !

  11. peggy vanderhispallie

    coucou je ne connait rien au univers blogueuse influencer ni mode et photographe..je fait un simple petit blog au je mets mes avis des produits que j’achète où que je teste mais sans autant vouloir devenir the influencer, je suis juste une maman, une femme et un receptioniste qui aime la vie et le partage. Ceci dis je connait pas trop a tout ces réseaux, je sait que c’est toujours une affaire de mode et instant, je préfère aussi les blogs et puis je tient a dire que tu fait des très joli photo’s mais je sait que c’est dur de gagner sa vie avec , une de mes amie est également photographe et elle a chercher un autre boulot car ça apporte pas assez. Elle est arrivé dans un mairie au elle fait les affiches et photo’s pour la ville et sa lui plait. Je te souhaite bon courage et aussi de trouver la manière qui te convient de vivre de ton talent. Je te fait plein de bisous

  12. Serena

    Coucou,
    Je t’avoue ne pas être blogueuse mode, du coup, même si j’adore Instagram, ce n’est pas l’endroit où je vais chercher des infos. Quand j’ai besoin d’une info sur un produit je vais lire des blogs ou regarder des vidéos YouTube car c’est plus précis et avec plus de détails donc c’est plus pertinent à mon sens ^^
    Après pour mon cas personnel je n’ai pas besoin d’un pro pour faire mes photos puis ça me coûterait beaucoup trop cher de toute façon et j’arrive à me satisfaire de mes photos (cela dit j’ai quand même un réflex et des éclairages ça aide ^^). Mais je prends surtout des produits en photo donc c’est pas pareil qu’un shooting mode ^^
    Article très intéressant en tout cas ! 🙂

    • PHILIPPE LEMAIRE

      merci pour ton commentaire. Je pense que certaines influenceuses ont largement les moyens de se payer un photographe. Pour les infos, tu as raison, insta ce n’est pas fait pour. Pour l’inspiration, c’est top

  13. Amsa

    J’ai adoré lire ton post et tes photos sont magnifique. En ce moment sur mon blog je ne fais pas beaucoup d’article mode justement parce que je ne trouve pas de photographe digne de ce nom chez moi (Sénégal), j’épingle tout de même ton blog et quand je serais en France je saurais a qui m’adresser.

    • PHILIPPE LEMAIRE

      Avec grand plaisir. Je connais des blogueuses qui font équipe et qui shootent leur look mutuellement. Mardi pour le compliment

  14. flou

    C’est fou que plus une personne voit son travail reconnu (le blogueur, l’influenceur dans ce cas), moins il est prêt à rémunérer celui des autres… Je te souhaite de tomber à l’avenir sur des personnes plus respectueuses qui accorderont de l’importance à ton travail et à ton temps…

    • PHILIPPE LEMAIRE

      les influenceur et les blogueuses s’habituent parfois à la gratuité. Elles pensent que le fait de t’identifier sur le posts insta va t’amener de la visibilité, et comme pour elle, on va avoir plein de gratuité .

  15. Maman locaaa

    Ton article me parle énormément! En débutant mon compte insta il y a six mois, j’ai fait appel à une photographe professionnelle. Pensant qu’avec de belles photos, cela irait vite et que nous serions gagnantes toutes les deux très vite. Après 5 shootings, le bilan est très mitigé! Notre réseau local s’est certes agrandi et on commence à connaître des gens dans la vraie vie mais en terme de ventes, malheureusement, cela n’a pas eu le résultat escompté. Notre dernier shooting nous a mené à paraître dans une presse locale, j’espère que cela va fonctionner pour elle car comme tu le dis, c’est une véritable équipe qui se crée et on a autant envie que ça marche l’une pour l’autre!!

    • PHILIPPE LEMAIRE

      Que commercialises tu ? As tu essayé d’obtenir des conseils auprès de pros du marketing, social media etc … Pour une marque, Insta est plutôt fait pour travailler son image, de créer un univers autour de sa marque. On m’a dit que pour générer des ventes facebook est plus adapté. En tout cas, le fait de faire appel à une photographe pro valorise ton image de marque, et sur le long terme tu devrais avoir des retombées. Tu n’as pas mis l’adresse url ou aller voir les photos, dommage.

  16. Sophie

    Ton article est très intéressant. Je suis d’accord avec toi sur le fait que certains blogueurs, hommes ou femmes, dénigrent les autres et trouvent normal qu’on leur offre tout. Je te souhaite de tout coeur de trouver des personnes qui respecteront ton travail !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *